Bethléem

Lecture historique de la façade de la Basilique de Bethléem


Une vaste esplanade à l’est de la place centrale de
Bethléem conduit tout droit à la basilique.
Cette esplanade occupe l’emplacement
de l’atrium de l’édifice byzantin.
Sur la droite s’élèvent les murs massifs du couvent arménien.
La façade de la Basilique apparaît comme
une construction composite.
Elle l’est de fait mais, en y regardant de plus près,
on constate qu’elle garde des traces
significatives de l’histoire du bâtiment.

 

 

Essayons d’oublier le massif et disgracieux contrefort élevé

tardivement pour soutenir la façade, et repérons tout d’abord

les angles (corniches et montant des portes) de la basilique

reconstruite par Justinien au 6ème siècle (tracés orange)

contemporaine de Sainte-Sophie à Istanbul.

Au moyen-âge, les porte byzantines sont murées,

et des portes médiévales ne subsiste

que l’arc gothique de l’une d’entre elles (tracés vert).

A son tour, la porte gothique est murée à l’époque ottomane,

ne laissant qu’une porte basse et étroite (tracé bleu).