Assbc
La Parole au coeur de nos vies


  • Je suis venu ici pour me ressourcer. On partage avec les autres sur le texte ; c’est une lecture spirituelle où j’apprends beaucoup.

  • Je continue, parce que si j’arrêtais la Bible, je crois que j’arrêterais complètement de pratiquer. Pour moi, la Bible c’est un fil rouge important. Je ne connais pas grand chose, et aimerais pouvoir répondre aux questions des petits-enfants ; je ne peux pas être seule dans cette démarche. J’arrive à prier quand on est ensemble.

  • Depuis 60 ans que je « suis dans la marmite catho. », la Bible fait partie intégrante de ma foi. Mais il y a des contradictions entre la vie de l’Église et ce que nous lisons dans La Parole.

  • Je voulais comprendre pourquoi j’avais la Foi, et j’ai besoin de ce groupe de Bible.

  • J’en étais resté au dogmatisme et au moralisme du catéchisme contre lesquels je me rebellais facilement avant de découvrir la Bible à vingt ans pendant deux ans d’études. Cet humus m’est demeuré vivant toute la durée de ces périodes d’aller-retour avec l’Église et la foi. Mais sur ma route d’autres « pères » m’attendaient pour m’ouvrir d’abord le cœur et lui permettre alors d’entrer dans les chemins de la Bible. Depuis, cette aventure qui me dépasse totalement m’entraîne toujours au delà de toutes les grisailles et épreuves d’ici bas, vers La Lumière, l’AMOUR et ses Mystères...

  • J’aime beaucoup toutes les histoires de la Bible pour approfondir ma Foi et pouvoir en discuter avec mes enfants.

  • Quand j’étais jeune fille à la JIC/F un jésuite remarquable nous a fait découvrir la Bible. Et depuis, j’ai toujours trouvé sur ma route des prêtres pour m’aider à la suivre. Un jour j’ai dit au P. Louis H. au cours d’un voyage biblique : « Je voudrais bien pouvoir repartager avec d’autres personnes tout ce que tu nous apportes sur les textes de la B. Que penses-tu de cette idée de former une petite équipe ouverte à tous ? » Il m'a répondu: « Tu vois, si chacune des 22 personnes de notre voyage me disait ce que tu viens de me dire, alors je penserais vraiment avoir réussi ma mission. ». Parfois la Bible me fait pleurer, tellement c’est beau.

  • Pour moi la Bible, c’est l’histoire d’une belle rencontre avec le CHRIST. Même si je ne dis pas grand chose ça m’apporte énormément, et ça m’apporte « pour vivre ». J’appartiens au Christ et Lui m’appartient. Je ne peux pas passer une journée sans lire un passage de la Bible. C’est pour ça que je lis le « livre des heures », et je me lève chaque matin une ½ h. plus tôt pour le lire : ce n’est pas très long et ça me donne « la Paix ». Grâce à ça, je prie dans ma tête ; et c’est parce que je crois au Christ : c’est important pour moi, c’est vital ! Quand je lis la Bible, j’aie une joie très rare qui n’a rien à voir avec une autre.

  • Pour moi l’équipe Bible est un lieu de rencontres et de partages. On ne peut pas lire la Bible tout seul. Depuis 15 ans grâce à Louis H., je ne peux pas lire la Bible de la même manière. Et le repas entre nous qui suit nos réunions est également très important pour partager.

  • Venu au groupe pour suivre d’abord mon mari, il m’est devenu primordial car il nous permet d’échanger à partir de la Parole où il m’est devenu un cheminement. J’aimerais comme J. avoir cette soif, mais pour moi c’est plutôt un désir. Je me dis que sans ce groupe, je ne vivrais pas de la même manière.

  • Autrefois j’avais lu un peu la Bible, puis les épreuves de la vie m’avaient éloignée de la Foi. J’ai du me ressaisir, et là le groupe m’a bien aidée par tous ces échanges fructueux. C’est devenu encore plus important quand j’ai commencé à accompagner des catéchumènes. J’ai bien des problèmes avec les contextes historiques de la Bible, mais ça ne m’empêche pas d’avoir une grande tendresse pour les Psaumes. L’Esprit Saint m’est très important...

Témoignages de personnes des Groupes de Bible du secteur pastoral de « ND de la Route »

shape