Assbc
La Parole au coeur de nos vies

“ Quand on a ÇA, Monsieur, on a TOUT, on a un TRÉSOR ! ”

J’arrivai un certain jour aux environs de midi, à une sortie d’autoroute ; la route était déserte, pas une voiture en vue. Le feu étant au rouge, j’étais arrêté quand j’aperçois, traversant le carrefour en diagonale et venant vers moi, un clochard : vêtu d’une gabardine grise, le béret vissé sur la tête et dans chacune de ses deux mains, un sac en plastique.

Arrivé à ma hauteur, notre homme ouvre la porte de ma voiture, s’assied et me dit : « Est-ce que je peux m’asseoir à côté de vous ? » La chose étant déjà faite, je n’ai plus qu’à lui répondre : « Oui ! Bien sûr ! » Sur ce, le feu repasse au vert ; nous nous mettons en route, et le voilà qui commence à me dérouler tout bonnement son curriculum vitae. Ouvrier agricole, il a travaillé dans les fermes, un jour ici, un autre jour là, mais jamais de feuilles de paye, jamais déclaré. Aussi, à soixante ans, la retraite, mais la retraite sans un sou et donc sans autre solution que « la cloche ».

En l’entendant, je suis émerveillé par la sérénité de mon compagnon de route : jamais une parole amère, jamais une plainte ; tellement émerveillé que je profite d’un petit silence pour lui glisser : « Vous faites vraiment mon admiration, car vous n’avez pas la vie belle et pourtant vous avez l’air tellement heureux! » Et le voilà qui se redresse et me dit : « Je suis heureux ! Mais j’ai un secret ! » Je n’avais plus qu’à me taire.

On roule donc en silence quelques minutes, et je le vois qui sort de sa poche un tout petit livret. Et voilà le clochard qui s’explique : « Sûrement, vous ne connaissez pas ça, parce que vous n’êtes pas croyant : c’est un évangile de Saint Jean ! » Et il poursuit : « Cette nuit, j’ai dormi le long d’un mur de ferme bien à l’abri du vent. Au petit matin, j’ai été réveillé par la fraîcheur du jour, j’ai pris mon petit évangile et je suis tombé sur cette Parole : « Comme le Père m’a aimé, Moi aussi je vous ai aimés ». Vous vous rendez compte, Monsieur, Jésus m’aime comme son Père l’aime...! Quand on a ÇA, Monsieur, on a TOUT, on a un TRÉSOR ! »

Et sans rien dire de plus, il a rangé son évangile dans sa poche, nous avons continué notre route... Tout était dit.

Le Trésor du Clochard

shape