Assbc

L'AssBC travaille à la diffusion de la Bible pastorale, auprès des communautés qui en ont le plus besoin.





Les Bibles publiées en langue française sont pour la plupart des Bibles d’Études. Lorsqu’elles présentent la traduction intégrale des textes originaux (en hébreu et en grec) sans notes, ou accompagnées de notes analytiques et renvois à d’autres textes, ces Bibles d’Études proposent au lecteur de s’approprier seul mais avec une grande rigueur intellectuelle le(s) sens du texte lu.

Elles privilégient le respect du lecteur, comme de toutes ses éventuelles réactions vis-à-vis de la FOI. Elles s’interdisent de s’introduire dans « la rencontre mystérieuse du lecteur et de l’Auteur véritable de la Bible », c'est-à-dire Dieu Lui-même (qui en a inspiré la multitude d’auteurs).


Précisément, les Bibles Pastorales, se proposent d’aider et d’accompagner un lecteur néophyte ou ignorant des réalités et chemins de la FOI sur ce terrain même, à partir des textes intégraux, identiques bien sûr à ceux des Bibles d’Études.

Ce sont donc les Notes de ces Bibles Pastorales qui vont proposer au lecteur, une ou plusieurs compréhensions spirituelles du texte. Par ces Notes inévitablement dépendantes de leurs auteurs (leur âge, leur sensibilité, leur personnalité etc..), le lecteur est un peu guidé par la main d’un frère plus expérimenté, et plus proche des réalités divines pour notre temps que lui. Ainsi, s’ouvriront peut-être plus facilement pour lui des chemins personnels pour sa Foi, susceptibles de l’aider à mieux découvrir la Bible, comme la Parole de Dieu même, pour LUI aujourd’hui.





Jusqu’au Concile VATICAN II de l’Église Catholique Romaine, la Bible n’était guère diffusée dans le "Grand Public", celle-ci étant comprise comme la référence des prêtres et spécialistes d’abord. A la même époque, l’École Biblique de Jérusalem (fondée en 1892 par les Pères Dominicains dont les célèbres Pères LAGRANGE et de VAUX), publiait d’abord en fascicules puis en un seul volume et pour la première fois proposait aux chrétiens laïcs, une Bible particulièrement soignée dans sa rigoureuse et belle traduction littéraire, avec de nombreuses notes et renvois à d’autres textes, pouvant éclairer ou aider à enrichir la compréhension du texte proposé. Depuis cette "refondation", sont nées beaucoup d’autres traductions de la Bible.


Ainsi sont publiées la T.O.B. (ou Traduction Œcuménique de la Bible), les nombreuses éditions de la Bible de Jérusalem depuis sa première édition de 1956, la Bible OSTY-TRINQUET, l'édition de la Bible dans la collection de La pléiade-Galimard sous la direction savante d’Édouard DHORME, etc. ; et de même les très nombreuses éditions protestantes de l’Alliance Biblique Française, à l’exception de la récente « Bible expliquée » (voir plus loin).


Jusqu’au milieu du 20ème siècle environ, en France, les Bibles Catholiques étaient toutes des Bibles d’Études ne proposant souvent que très peu de Notes à côté (ou sous) les Textes Saints.


Ces Notes sont le fruit des recherches de spécialistes (exégètes, théologiens, spécialistes des langues anciennes du Monde de la Bible, archéologues, historiens, etc.). Leur but essentiel est de renseigner le lecteur sur les difficultés de traductions, d’interprétations, ou de compréhensions justes, du texte original et de ses contextes. Ces savants du Monde de la Bible sont très nombreux de par le monde et le total de leurs publications et recherches depuis Jésus rempliraient de très nombreuses bibliothèques !...


De très nombreuses publications ou revues ne cessent également de paraître (la prestigieuse « Revue Biblique » pour les spécialistes, ou plus accessibles, des revues comme « le Monde de la Bible », etc.). Évidemment très précieuses pour les prêtres et tous les « frères Prêcheurs de la Parole de DIEU », ces Notes permettent d’éviter de graves erreurs d’interprétation et de compréhension de textes, lus seulement selon la Lettre et non selon l’esprit de leur(s) auteur(s). Les auteurs des Bibles Pastorales n’ignorent pas ces travaux précieux des chercheurs de la Bible. Autant qu’il est possible, ils en intègrent les principaux fruits dans leurs traductions et leurs notes, mais sans s’y appesantir, ou en expliquer tous les fondements.


Dans son Introduction simple et lumineuse pour des "découvreurs" de la Bible, (« LA BIBLE, LIVRE DE VIE » dans la collection des Guides TOTUS, Éditions du Jubilé, Juin 2007), l’auteur, Philippe BAUDASSE écrit : « À la vérité, lire la Bible est l’aventure la plus passionnante qui soit, à savoir aimer et se laisser aimer : "Tu comptes tellement à Mes yeux et Je t’aime !" nous dit de la part de Dieu le prophète Isaïe (43,4). Entrer dans la Bible, c’est d’abord ouvrir son cœur, se laisser toucher pour faire une expérience tout intérieure ! C’est donc d’abord à notre cœur que la Bible fait appel, et non à notre intelligence ou à nos diplômes. Il ne s’agit rien de moins que de découvrir ce que, faute de mots justes, nous appelons "le visage de DIEU" ! »


« Ouvrir la Bible,
c’est donc se mettre à l’écoute d’une Parole
dont la richesse est infinie,
c’est entrer peu à peu dans l’intimité de Dieu,
c’est aussi laisser Sa bénédiction nous rejoindre
et reposer sur nous,
c’est parcourir les ombres et la lumière du cœur humain,
c’est entrer dans une alliance d’amour et de vie ».

(La Bible, Livre de Vie page 13)


Dès 1949, mais souvent remise à jour et surtout rééditée ensuite en 1977 puis en 1992, les Moines bénédictins de l’Abbaye de MAREDSOUS, publiaient une première Bible très complète, et enrichie de précieuses Notes Pastorales pour tous. Dans leur introduction, ils précisent : « Dépouillés de tout appareil technique, la présentation, les introductions, les notes et le lexique sont orientés vers cette lecture sapientielle de la Bible qui doit combler le cœur des hommes ». Ils citent également dans leur Introduction de larges extraits de la « Constitution dogmatique sur la Révélation divine » du CONCILE VATICAN II traitant de la Bible et de sa vie dans l’Église, particulièrement importants pour comprendre avec quelle FOI et quel sérieux l’Église Catholique souhaite proposer largement à tous les chrétiens la lecture et la méditation de la Bible.


En 1968, une première édition pastorale encore timide, traduite et annotée par les Pères Tamisier et Augrain, sous le nom de "Votre Bible" (Editions Paulines ou MediasPaul) inaugurait cette tentative populaire en France de proposer une Bible pour tous.


Depuis les années 70, il y eut cette grande Bible Pastorale des Frères Bernard et Louis HURAULT, ou Bible des Communautés Chrétiennes, corrigée ensuite sous le nom de Bible des Peuples en français contemporain pour tous les pays francophones (Éditions du Jubilé-Sarment).


Cette Bible Pastorale Catholique est actuellement dans ce genre la plus diffusée dans le monde. Initialement en 1972, traduite de l’hébreu et du grec en espagnol, elle est actuellement publiée dans plus de 15 langues, notamment asiatiques, pour la Chine, les Philippines, le Vietnam, mais aussi en langues anglaise et française, totalisant une diffusion de plus de 60 millions d’exemplaires.


Récemment la dernière « Bible Expliquée » de nos frères protestants et catholiques (dont Mgr J.-Ch. THOMAS) s’efforce dans un langage courant et adapté, d’expliquer simplement les principaux écueils de la Bible, en soulignant les signes de la Foi rencontrés dans les textes.

Il ne s’agit donc pas d’opposer les Bibles d’Études aux Bibles Pastorales, car toutes sont importantes, et particulièrement appropriées aux recherches spécifiques de leurs publics. Mais selon la quête de chacun(e), il est préférable de choisir la Bible la plus adaptée à ses objectifs.


Il reste qu’ici à l’AssBC, où nous sommes en lien avec de très nombreuses personnes et groupes de toutes sortes qui découvrent la BIBLE, nous pouvons témoigner de l’adaptation réelle d’une Bible Pastorale à leurs démarches et questions. Et nous conseillons souvent les comparaisons des traductions des différentes Bibles, et de leurs Notes.

Notre soutien la diffusion de la BibleBibles Pastorales et Bibles d'tudesHistoire de la diffusion de la Bible
shape