Assbc
Datant de la même époque que le martyrium, et toujours dans l’enceinte de la structure octogonale, on a retrouvé un bassin carré, dans le fond duquel une cuvette est creusée : on y accède par quatre marches taillées dans le roc. Aujourd’hui on ne peut le voir que partiellement en raison du dallage byzantin remonté au niveau où il se trouvait avant les fouilles archéologiques.

Une photo en noir et blanc prise au cours de la construction de la Basilique donne un aperçu plus complet de ce qui dut être le baptistère de Nazareth aux 2ème – 3ème siècles.

Le « baptistère » que l’on montre dans le sous-sol de l’église voisine de Saint Joseph ne marque donc pas une volonté d’authentifier ainsi la Maison de la Sainte Famille, mais témoigne de la division des judéo-chrétiens à Nazareth : division connue par les écrits du temps. Nous verrons plus loin que la Maison de la Sainte Famille est à chercher plutôt de l’autre côté de la rue qui monte à la Basilique.

Deux indices portent à croire en effet que ce bassin est un baptistère : sa proximité de la première église construite sur la Maison de Marie, sa ressemblance avec le mikvé, bassin de purification juif,
retrouvés nombreux en Palestine.
Ici un mikvé mis au jour dans les fouilles du Palais asmonéen de Jéricho. Fidèles aux modèles de la tradition, les chrétiens d’origine juive ont repris les formes du bassin des purifications juives pour célébrer le rite nouveau du baptême.

Le Baptistère

Nazareth

Le sol en mosaïque qui cache en partie le baptistère de la Basilique est intéressant par les croix disséminées sur toute sa surface. Elles permettent de dater le bâtiment du règne de Théodose II et plus précisément encore entre 419 où toute la région fut secouée par un très violent tremblement de terre qui n'épargna aucun édifice, et 427, date à laquelle l'empereur interdit de reproduire des croix sur le sol “par respect pour l'instrument de notre salut”.

Intéressant également est ce sol en raison d’une mosaïque, typiquement judéo-chrétienne : l’un des deux carrés symbolisant la Trinité et le mystère de l’Incarnation, le second le Paradis terrestre gardé par six Chérubins. On donne à ce graphisme le nom de « Mosaïque de la Couronne ».

Grotte de l'Annonciation - Martyrium - Baptistère - Soeurs de Nazareth - Tombeau

Visite guidée de la Basilique "Hier": restes archéologiques
Nous contacter
Mentions légales
shape
Premiers pas - Histoire - Vestiges Témoins - Basilique aujourd'hui - Basilique hier - Textes bibliques retour Nazareth